Les bienfaits méconnus du sport et de l’activité physique

Le sport, c’est bon pour la ligne, le cœur, et notre forme en général… tout le monde le sait et ça ne fait pas débat. Mais l’activité physique a aussi d’autre vertus, moins connues, qu’on vous propose de découvrir ensemble !

Bouger plus aide à dormir mieux

Le sommeil est indispensable pour une bonne récupération

La qualité du sommeil est capitale pour rester en bonne santé. Une corrélation claire a été montrée entre la qualité de sommeil et le niveau d’activité physique, même si le mode d’influence n’a pas été complètement compris. Ne dit-on pas que la fatigue après une journée active est une « bonne fatigue »? Elle introduit une sensation de détente propice à un sommeil réparateur.

Ce qu’il faut savoir cependant, c’est qu’il faut respecter une certaine distance (qui dépend de l’activité) entre une séance d’exercice et le coucher (voir notre article à ce sujet).

Le sport dope les bulletins de notes !

Si c’est un argument assez souvent mis en avant outre-Atlantique, on connait assez peu cette vertu du sport chez les plus jeunes en Europe, où le sport est moins ancré dans la vie scolaire. Pourtant, il est depuis longtemps établi que la pratique régulière d’un sport ou d’activité physique contribue à la réussite scolaire (et pas que pour la moyenne d’EPS !)

En effet, l’activité physique chez les enfants à plusieurs effets positifs favorisant la réussite scolaire : meilleur capacité de concentration, cerveau stimulé (prise de décision rapide, dextérité, anticipation), développement du mental (persévérance, dépassement de soi). Cette influence est décuplée dans le cas du sport collectif, et il semble que le fait de faire du sport en famille augmente encore son efficacité !

Une arme anti-vieillesse

Bien qu’il s’agisse encore d’une simple corrélation, on observe que l’activité physique et la longévité en bonne santé sont étroitement liés. Le lien de cause à effet est-il dans un sens ou dans l’autre, cela reste à démontrer, mais il apparaît assez clairement que le maintien d’une activité physique adaptée tout au long de la vie permet de reculer la dépendance (tant par le mental que par la forme) et de combattre activement l’évolution de plusieurs maladies survenant le plus souvent avec l’âge (comme le diabète, les bronchites chroniques, etc.)

Un outil de management en entreprise

Le sport en entreprise est généralement cantonné à un rôle périphérique (activité entre collègues, sur une base spontanée ou volontaire). Pourtant, l’activité physique, en particulier les sports collectifs et ludiques, peuvent être un véritable outil de team building, de développement du mental et du bien-être global du personnel. C’est aussi pour les métiers sédentaires un bon moyen de prévention de différentes affections d’ordre cardiovasculaire, mais aussi certaines maladies du dos par exemple.

Enfin, selon une enquête de Goodwill Management, la pratique d’une activité physique régulière permettrait d’augmenter la productivité d’un salarié de 6 à 9 pour-cents ! 

Un effet préventif sur la myopie

lecture-myopieIci, il s’agit d’une conséquence indirecte, mais avérée chez les enfants et suspecté chez les adultes. La prévalence de la myopie est directement lié au développement des activités où le regard se porte à proximité : lecture et écriture, ordinateur, smartphone…  Le nombre de myopes a doublé entre 1970 et nos jours ! Selon une étude chinoise, la myopie est 1.5 fois plus courante en ville qu’à la campagne, où les gens passent plus de temps à l’extérieur et en lumière naturelle.

Le sport, idéalement en plein air, permettant de passer du temps à regarder au loin, aurait donc d’excellents effets sur la vue !

Une arme contre la dépression et l’anxiété

On conseille souvent aux personnes souffrant d’anxiété ou de dépression de sortir, voir du monde… l’isolement est en effet généralement nocif pour les personnes qui n’ont pas le moral. Mais l’inactivité aussi. Le sport joue un rôle important dans la prévention et la lutte contre la dépression, en agissant sur plusieurs points : il occupe le cerveau, redonne de l’estime de soi, favorise le lien social et améliore la forme générale.

Pour les dépressions légères, son efficacité peut même être supérieure aux anti-dépresseurs, et pour les affections plus lourde l’activité physique peut potentialiser les effets de ceux-cis.

Comme pour toute les maladies, l’accompagnement médical reste la norme, mais cet effet reste important en matière de prévention !

 

 

Auteur: bodyadmin

Partager ce post

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *