5 conseils pour éviter le coup de chaud cet été

 

Pour la plupart d’entre nous, l’été est la saison où on a le plus envie de bouger : il fait beau, on bronze quoi qu’on fasse et les vêtements légers nous donnent des ailes. Mais attention au coup de chaleur !

C’est la même rengaine chaque année, on vous tanne avec des messages de prévention… ça va quoi, on sait qu’il faut s’hydrater et éviter de sortir entre midi et 4 heures ! C’est bien, vous connaissez la leçon… mais cela n’empêche pas chaque canicule de faire plusieurs centaines de victimes, et pas que chez les personnes âgées. Alors, si vous voulez faire du sport sans vous mettre en danger, suivez ces quelques conseils et astuces !

1. Tout sous l’eau au-delà de 30 degrés !

Swimmer in cap breathing performing the butterfly strokeEnviron 40% de la chaleur que notre corps produit est évacuée par rayonnement (oui, exactement comme le soleil ou les grill) et 10% par convection (contact de l’air). Autrement dit, une chaleur trop forte empêche d’évacuer normalement la chaleur du corps, qui ne peut se faire plus que par la transpiration.

Dès que la température de l’air se rapproche de celle du corps, cela peut être très dangereux. C’est pourquoi aucune activité sportive n’est conseillée passé 30°C.Une seul exception : les activités et sports aquatiques. L’eau est un excellent conducteur de chaleur et permet de rafraîchir, même si elle est à 30°C.

2. Bouger très tôt dans la journée (à défaut très tard)

La règle de ne pas s’exposer entre midi et 16 heures est utile pour se protéger des UV, rayons agressifs du soleil. Mais en pleine vague de chaleur, la température de 16 heures peut être encore la même à 20 heures. Si vous voulez absolument courir un peu, préférez fortement le petit matin, qui est la période où l’air est le plus frais, humide et peu chargé en pollution. Si vous ne pouvez pas le matin, il vous reste le soir, mais ce sera moins confortable.

3. Boire sans soif, et re-boire, et boire encore…

Boire un peu d'eau régulièrement au cours de la journée.Que vous fassiez du sport ou non, la chaleur vous fait perdre beaucoup d’eau, qui est votre meilleur moyen de refroidir par la transpiration de la peau et des poumons. Il faut donc compenser se manque, en buvant beaucoup d’eau (ou de boisson isotonique pendant l’effort).

Un conseil : si vous n’êtes pas allé à la petite commission depuis plus de 6 heures ou que votre urine est fortement colorée (comme concentrée), alors vous êtes très probablement déjà en déshydratation.

4. Gardez le sport intense pour l’automne

Oubliez les disciplines les plus violentes au niveau cardio, comme les entraînements fractionnés, le cross-training ou la danse fitness, sauf si vous avez la possibilité de les pratiquer dans des locaux climatisés, suivis d’une douche fraîche.

5. Évitez de commencer sérieusement un nouveau sport

Vouloir passer du « 200 m essouflé » au semi-marathon entre juin et aout est une très mauvaise idée. L’été n’est pas le bon moment pour se lancer « à fond » dans un nouveau sport, surtout si on n’est pas sportif à la base. Vous pouvez bien entendu découvrir de nouvelles activités, ou pratiquer un sport que vous n’avez pas l’habitude de faire le reste de l’année, tant que cela reste sur un mode loisir, et avec modération.

Bonus : Pensez au bandeau rafraîchissant !

Usage détourné du bandeau de transpiration typique des joueurs de tennis, le bandeau rafraîchissant consiste à mouiller un bandeau en éponge, qui en séchant procurera un peu de fraîcheur à votre tête. Ce n’est pas un remède miracle qui vous permettra de courir le marathon par 50°C, mais cela contribue à diminuer l’inconfort dû à la chaleur et protéger le cerveau du coup de chaud !

 

Auteur: bodyadmin

Partager ce post

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *