Semi-marathon de la braderie de Lille : nouveau parcours pour une nouvelle vie

Comme chaque année depuis 1996 (excepté l’an passé), la braderie de Lille est également l’occasion du déroulement d’un semi marathon et d’un 10 km. Cette année, un nouveau parcours très rapide qui promet l’établissement de nouveau records

Le semi-marathon sur son ancien tracé - Bruno Parmentier

Le semi-marathon sur son ancien tracé – Bruno Parmentier

Le Grand Boulevard : un parcours mythique en devenir ?

A la fin du XIXe siècle, Roubaix, Tourcoing et Lille connaissent une révolution industrielle. Le trafic et les besoins de transport explosent. A partir de 1901, le Grand Boulevard commence  à se tracer, reliant avec une forme de Y les 3 grandes villes industrielles à travers champs.

A l’origine pensée à la fois comme route, voie de tramway et promenade (piétonne et équestre), le Grand Boulevard a progressivement cédé de la place à l’automobile. Bruyant, pollué et entrecoupé de feux tricolores, il a perdu son attractivité de jadis pour les cyclistes et les coureurs.

Un changement durable pour le semi lillois

2016 : pour cause de menace d’attentat, la braderie de Lille est annulée. Jusqu’alors, cette dernière débutait à la fin du semi-marathon, qui lui-même se déroulait dans les avenues de Lille. Tandis que les terre-pleins et trottoirs étaient longés de stand bachés, les coureurs traversaient la ville. C’était une partie de la fête… mais aussi un casse-tête d’organisation et de sécurité.

Après une édition annulée, la mairie de Lille a voulu changer les choses, mais pas n’importe comment. Exit donc la course dans la méandres de la braderie, qui bien que non commencée officiellement attirait déjà la foule. Le Grand Boulevard a été choisi, permettant ainsi au semi-maraton et le 10 km de traverser un total de 7 communes, dont Lille, Roubaix et Tourcoing.

 

Auteur: bodyadmin

Partager ce post

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *