La Fraise : des milliers de fruits aux mille vertus

C’est un des premiers fruits à trouver les étals après l’hiver (dès mi-avril cette année), et un des meilleurs pour retrouver de la vitalité grâce à ses vertus sous-estimées. 

La fraise : une bombe anti-oxydante

Photo : Richard Hemmer

Photo : Richard Hemmer

Aujourd’hui la mode est aux super-fruits, prisés pour leur vertus antioxydante sensées nous aider à lutter contre les radicaux libres, les effets de l’âge et booster nos défenses naturelles. C’est vrai, les baies de goji et d’açai sont des champions de concentration, mais ramenés à la portion que l’on consomme, ce n’est pas si spectaculaire que cela.

La fraise fait partie des fruits cultivés en France les plus riches en antioxydant. Si elle en contient 5 fois moins que la baie de Goji, elle est environs 10 fois moins chère, en plus d’être sacrément bonne et achetée fraîche !

Un bol de fraise (environs 100g) suffit à couvrir l’intégralité de nos besoins moyens en anti-oxydants pour la journée !

Un bon cocktail de micro-nutriments

Ce même bol de fraise vous apportera également d’autres nutriments précieux : vitamines, minéraux et oligo-élements. Il vous apportera entre autres (pour un homme adulte de taille moyenne) :

  • 60% de vos besoins en vitamine C
  • 20 % de vos besoins en vitamine B9
  • 20% de vos besoins en potassium
  • 5% de vos besoins en fer
  • 4% de vos besoins en magnesium

C’est également une source intéressante de béta-carotènes (précurseur de la vitamine A), de vitamine B9 et de vitamine K.

La fraise est un ingrédient star des smoothies : vous adorerez la boire sous les premières chaleurs !

La fraise est un ingrédient star des smoothies : vous adorerez la boire sous les premières chaleurs !

Alors c’est vrai que c’est moins impressionnant que les promesses des super-fruits, mais c’est loin d’être ridicule, et quelques fraises par jour en cette saison suffiront à donner un coup de boost visible à votre corps !

Un plaisir sucré… mais allégé

La fraise a un goût très sucré, la rangeant un peu trop vite dans la case des sucreries à éviter. Pourtant, avec environs 5 grammes de sucres pour 100 grammes de fraises, notre bol de fraise ne représente qu’une cuillère à café de sucre, soit 10% de la quantité maximum recommandée quotidiennement par l’OMS (qui est de 50 g).

Autrement dit, un bol de fraise contient 5 fois moins de sucres et de calories qu’un verre de jus d’orange de 25 cL, par exemple… de quoi relativiser sur son

Auteur: bodyadmin

Partager ce post

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *