Les super-aliments du réveillon : huîtres, gibier, champignon…

Les fêtes de fin d’année sont souvent associées avec des plats gourmands, beaucoup trop gras, salés et sucrés pour être considérés comme sains. Et pourtant, c’est aussi l’occasion de manger des aliments de très bonnes qualités nutritives !

1. Les huîtres

On le sait, c’est un fruit de mer qu’on adore ou déteste… Pour les chanceux qui en dégustent volontiers, c’est l’aliment le plus riche en zinc, un oligoélément essentiel pour la croissance, l’activation des enzymes digestives, les défenses naturelles, etc. C’est aussi une source d’oligo-éléments rares, comme le sélénium et le manganèse, ainsi que de minéraux comme le fer.

C’est en enfin un aliment très peu calorique, riche en protéines mais très pauvre en sucres et graisses. À consommer (presque) sans modération pour les amateurs !

Alternatives : Pour les autres, les autres fruits de mer et en particulier les coquillages et oursins sont des sources comparables de micronutriments. Attention, soyez malin : si vous optez pour la noix de saint-jacques noyée dans la béchamel et le fromage râpé, vous gâcherez un met délicat en plus de perdre tout son bénéfice !

Pour les végétariens enfin, les céréales complètes et les germes de blés sont également très intéressants.

gibier-noubvel-an2. Le gibier

Le gibier est une excellente viande, très peu grasse (moins de 1% pour le faisan, le sanglier est 3 fois moins gras que le cochon…), riche en acides gras polyinsaturés, pauvre en cholestérol mais en revanche très riches en vitamines et minéraux.

Qui plus est, les cuissons en civet (dans le sang de l’animal), accompagnés de produits forestiers (fruits rouges, champignons) en font un des repas traditionnel les plus sains qui soit dans la culture culinaire française.

Pour ceux qui ont le palais trop fin pour ces viandes fortes, la viande d’autruche est également très intéressante.

3. Le « faux gras »

fauxgras-plancheOn ne va pas entrer dans le débat pour ou contre le foie gras, puisqu’il n’a pas grand chose à faire ici : c’est délicieux mais c’est gras, très gras… En revanche, il se trouve que, une fois n’est pas coutume, un des « ersatz » vegan possède un intérêt nutritif vraiment très important.

Disons-le tout de suite, le Faux Gras, marque déposée par une entreprise belge, ne nous a pas du tout convaincu comme remplaçant du foie-gras. Cependant, on a trouvé ce produit très bon, parfumé à la truffe et au champagne, et il peut tout à fait trouver sa place sur des toasts. Mieux que ça, c’est un super-aliment à lui tout seul. Son premier ingrédient est en effet la levure de bière, aliment extrêmement riche en protéines, en vitamines B, en minéraux et oligoéléments.

4. Les légumes et champignons

Quand on se met sur son 31, on soigne aussi un peu plus sa garniture. Que vous serviez une viande, un poisson ou un plat végétarien, proposez peu de féculents et beaucoup de légumes. D’une part, ça évite de caler au 2e plat, et d’autre part cela permet de manger plus sain tout en se faisant plaisir. Fondue de poireau, purée au potiron, julienne et brunoise, champignons… c’est l’occasion de sortir de l’ordinaire et de manger gourmand, mais sans tomber dans une débauche de calories !

 

 

 

 

Auteur: bodyadmin

Partager ce post

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *