Soda, jus de fruit, sirops… bons pour les papilles, mauvais pour le corps et le poids !

En moyenne, chaque français consomme plus de 100 litres de jus de fruit, soda et autres sirops par an : c’est l’équivalent de 10 kg de sucre ! Dès que l’on dépasse le plaisir occasionnel, les boissons sucrées nous portent préjudice de bien des manières…

Arrêter le soda peut suffire à maigrir rapidement !

soda (1)Dans l’immense majorité des cas, les boissons et jus n’ont absolument aucun intérêt sur le plan nutritionnel. Même les jus de fruit, qui apportent des vitamines, sont inutiles dans le cadre d’une alimentation équilibrée.

Pire, ces besoins apportent du sucre, qui s’il est ingéré pendant le repos ou en plus d’un repas, sera immanquablement transformé directement en graisse (voir notre article sur le sujet). Un verre de 25 cL de soda ou autre boisson sucrée contiendra en moyenne 100 kCal de sucres rapides pratiquement inutiles.

Si vous consommez 50 cL de soda par jour, et que vous arrêtez complètement, vous pourrez perdre jusqu’à 1 kg par mois sans faire d’effort supplémentaire. Le conseil est le même pour les jus de fruits, qui même sans sucre ajoutés sont aussi sucrés (parfois plus) que les sodas.

Une acidité nocive à l’excès

Les boissons sucrées allient principalement deux saveurs : le sucré et l’acide. L’acidité n’est généralement pas un problème pour l’estomac, puisque les sucs gastriques sont bien plus acides que le cola, mais il attaque l’émail des dents, les rendant plus vulnérables aux caries. Attention également à l’acide phosphorique présent dans certains colas, dont la consommation abusive peut favoriser les problèmes rénaux.

Passer au light : une fausse bonne idée !

Les "sports drink" sont parfois utile lors d'efforts physique, mais en dehors du sport ils ne sont pas plus recommandés.

Les « sports drink » sont parfois utile lors d’efforts physique, mais en dehors du sport ils ne sont pas plus recommandés.

Supprimer le sucre en passant au light est une solution tentante, mais les désavantages sont peut-être plus grands encore… Le premier vient des édulcorants eux-mêmes : par leur saveur sucrée, perturbent le corps en lui faisant croire qu’il absorbe des glucides. L’acesulfame K en particulier est connu pour perturber la production d’insuline chez la souris, et plus généralement les boissons light sont déconseillées aux personnes diabétiques.

Le deuxième concerne les sirops et concentrés light : d’ordinaire, c’est le fort niveau de sucre qui assure la conservation pendant plusieurs semaines du liquide. Dans le cas de sirop light, il est nécessaire de compenser par l’ajout de conservateurs, dont les effets suspectés sur la santé sont nombreux, en particulier consommé en excès.

Il existe maintenant de nombreuses boissons allégées, avec moins de sucres compensés par une faible dose d’édulcorants, souvent basés sur la stévia. Cette dernière solution est peut-être un bon compromis, mais ne permet pas pour autant d’en consommer sans modération.

Combien de soda et jus peut-on boire par semaine sans danger ?

Pour un adulte moyen, la consommation quotidienne de sucres devrait rester sous les 50 grammes. Une partie se trouvera déjà dans les aliments (fruit et légumes, confitures, desserts…)… or un verre de 25 cL de soda, sirop ou jus de fruit apporte déjà 25 grammes en moyenne. 

Boire un soda par jour dans un cadre de vie sain et actif ne posera sans doute pas de problème majeur, mais il est conseillé de plutôt se restreindre à un ou deux sodas par semaine. Si vous aimez le jus de fruit, par exemple au petit déjeuner, contentez-vous d’un petit verre (10-15 cL).

Il vaut mieux se contenter de boire de l’eau la plupart du temps. Mais si vous avez beaucoup de peine à vous passer des boissons sucrées, les eaux aromatisées (sans sucre ni édulcorants) pourront vous aider à passer le cap. Les sirops et soda peuvent aussi être remplacés par du jus de citron allongé d’eau plate ou gazeuse, sans en abuser pour préserver vos dents !

Auteur: bodyadmin

Partager ce post

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *