En vue de la refonte complète du service, l'ensemble des traitements seront stoppés le 24 mai 2018, pour une durée indeterminée.
En conséquence, tous les programmes seront arrêtés à cette date (séance, menu, test). Les inscriptions sont fermées dès à présent. Cliquez ici pour plus d'information.

Édulcorants

Les édulcorants sont des substances qui possèdent un goût sucré. Un édulcorant est ajouté à un aliment pour en améliorer le goût en lui ajoutant une saveur sucrée. Certains sont caloriques alors que d'autres ne le sont pas. On peut les retrouver en poudre, en comprimés ou en liquide.

Il en existe plusieurs sortes :
- Les édulcorants intenses qui ont un pouvoir sucrant élevé (édulcorants de synthèse pour la plupart) : Acésulfame potassium (E950), Alitame (E956), Aspartame (E951), Cyclamate (E952), Néotame, Saccharine (E954), Sel d'aspartame-acésulfame (E962), Sucralose (E955), Thaumatine (E957)
Les édulcorants de synthèse se divisent eux-même en deux catégories : les édulcorants de première génération (saccharine, cyclamate, aspartame) et les édulcorants de deuxième génération (sucralose, acésulfame-potassium, neotame, alitame).
On trouve également dans certaines plantes des édulcorants intenses : la thaumatine par exemple. La stévia est aussi utilisée dans certains pays.

- Les édulcorants de charge (ou massiques) sont des édulcorants naturels qui ont un pouvoir sucrant proche du sucre de table. Ce sont des polyols (des alcools de sucre): comme le sorbitol, le xylitol et le maltitol.


Édulcorants image

Composition des aliments

Les édulcorants intenses ou acaloriques :

  • Substances chimiques
  • Pouvoir sucrant +++ (de 30 à 3000fois + de pouvoir sucrant par rapport au saccharose) avec 0 kcal
  • L’aspartame seul se dégrade à une température supérieure à 120°C

Les édulcorants de charge (ou massiques) :

  • Substances provenant de sucres alimentaires, ils sont fabriqués à partir de divers amidons
  • Pouvoir sucrant modéré (de 0.3 à 1)
  • Valeur énergétique des polyols : 2.4kcal
  • Pas de DJA

Indication

Santé

Energie

Quantités recommandées
La FAO et l'OMS ont défini des doses journalières acceptables (DJA) pour certains édulcorants :
  • Aspartame (E 951): 40 mg/kg
  • Acésulfame potassium (E 950): 15 mg/kg
  • Cyclamates (E 952): 11 mg/kg
  • Saccharine (E 954): 5 mg/kg
  • Sucralose (E 955): 15 mg/kg
Risques et bienfaits

Les risques :

  • Il existe des controverses en ce qui concerne certains édulcorants de synthèse, qui visent à dénoncer le manque d'études (ou des conflits d'intérêts) sur les effets sur l'homme à long terme, notamment pour l'aspartame qui pourrait avoir des effets neurotoxiques.
  • Les édulcorants contenant de l’aspartame sont une source de phénylalanine et donc nocifs pour les patients phénylcétonuriques.
  • Une consommation excessive de polyols peut avoir un effet laxatif.
  • Les édulcorants intenses ont une DJA, alors que les édulcorants de charge n'en ont pas.

Les bienfaits :

  • Permet de garder le plaisir du goût sucré
  • Permet de diminuer la charge énergétique
  • Peut remplacer le saccharose
  • Permet de moduler l’index glycémique
  • Ils ne favorisent pas le développement de caries dentaires
  • Les édulcorants intenses n'influencent pas la glycémie et les polyols ne l'influencent que peu
Liste d'aliments

Les édulcorants intenses :

  • Acésulfame potassium (E950)
  • Alitame (E956)
  • Aspartame (E951)
  • Cyclamate (E952)
  • Néotame
  • Saccharine (E954)
  • Sel d'aspartame-acésulfame (E962)
  • Stévia
  • Sucralose (E955)
  • Thaumatine (E957)

Les édulcorants de charge (ou massiques):

  • Isomalt (E953)
  • Lactitol (E966)
  • Maltitol (E965)
  • Mannitol (E421)
  • Sorbitol (E420)
  • Xylitol (E967)